Street Art View

Lorsque Google Street View s’associe à l’art de la rue, on se retrouve avec Street Art View;un site web nous permettant de naviguer parmi les murs tagués et colorés d’un peu partout dans le monde, à travers une interface unique en son genre.

Street Art View nous permet d’abord de fureter librement à travers sa banque de mur graffités, en cliquant sur les nombreux points de street art répertoriés sur la mappemonde de sa page d’accueil. Pour les plus paresseux curieux, il est également possible de laisser au site la tâche de nous faire découvrir différents graffitis sous un mode “aléatoire”, au simple clic d’un bouton.

Pour une requête plus précise, on sélectionne le nom d’un artiste de rue parmi le menu déroulant ou on entre un mot clé dans la barre de recherche.


Street Art View permet à tous et à toutes de répertorier ses propres fresques urbaines favorites dans le but de créer la plus grosse galerie collective possible.

Un concept ingénieux qui se fait se confronter un art vieux comme le monde avec une technique d’archivage  des plus modernes. Un contraste intéressant!!

Clip de la semaine:

REPLICANTS (OLD FLAME) : Million Young

Oh so vintage. Points bonis pour les vahinés en jupette.

Wildfox Couture - Vive La France from ny lon on Vimeo.

ROSE PUNK

Pour tous ceux qui n’en pourraient plus du t-shirt  “I HEART NY” et de son cousin de la fesse gauche “I’M WITH STUPID”, Wildfox Couture arrive à la rescousse avec ses tricots vintages aux imprimés coquins .

Créée par les amies d’enfance EMILY FAULTICH et KIMBERLWY GORDON, la marque, établie à L.A. depuis 2007, propose des t-shirts, camisoles et cotons ouatés juste ce qu’il faut d’irrévérencieux. Coupés larges afin d’être confos et involontairement sexy, les morceaux se détaillent dans des teintes punchées de rose et de rouge (lorsque ce n’est pas dans le classique blanc&noir).

Inspirées des contes pour enfants, des pyjamas partys, des fées, des rêves et de l’amitié qui transcende les années, les deux créatrices nous offrent des t-shirts girlys avec beaucoup de personnalité qui s’avèrent de véritables petites bulles d’amour et de frivolité.

Leur collection printemps/été 2011  nous est présentée sous le titre “Vive la France” avec des mannequins qui s’éclatent dans les couloirs d’un manoir et un lit à baldaquin, qui gambadent, le pas insouciant, et s’empiffrent de cupcakes au glaçage pastel.

On peut visiter le blogue de Kimberley, l’une des designers de Wildfox Couture, ici.

50 Most Stylish New Yorkers.

Le StyleCaster.com lance son top 50 des personnes les plus stylées de New York.

Résultat: un panorama photo de quelques uns des stylistes, mannequins, musiciens, blogueurs et fashion editor les mieux sapés de la grosse pomme.

Parmi mes préférés:

Simon Doonan, directeur artistique de Barney’s New York, qui ose le talon haut pour homme (why not!) et Joanna Hillman du Harper’s Bazaar avec sa chevelure blonde sublime et sa silhouette longiligne à l’infini:

Olivia Palermo, vraiment toujours charmante, qui rock ici le look minimaliste:

Chris Taylor, de Grizzly Bear et son look masculin décontracté:

Kelly Framel de www.theglamourai.com et son chic fou. Et sa coupe courte si mignonne. Et son blogue que j’adore.

Abigail Lorick, designer et sa garde-robe tout droit sortie de Gossip Girl. Élégante sans être surfaite. Maîtrise parfaite du look en superposition:

Pour la suite, y’a qu’à suivre le lien plus haut!

PJ HARVEY - LET ENGLAND SHAKE

PJ Harvey lançait, il y a de ça quelques jours, son 8e album: Let England Shake.

Enregistré en cinq semaines seulement dans une église du 19e siècle dans le Dorset, en Angleterre, Let England Shake est, selon les dires des Inrockuptibles: “Rageur, sans concession sur l’état actuel du monde, mais aussi étonnamment pop, poétique, nerveux – et bluffant de bout en bout.”

Sur la couverture, Polly Jean laisse tomber le portrait habituel/image iconique d’elle même et favorise le travail de Michelle Henning qui imagine une nuée d’oiseaux à l’écoute des pièces.

À mon avis son meilleur album jusqu’à ce jour (et en voie de devenir l’un de mes préférés de l’année), cette nouvelle offrande musicale de PJ Harvey transcende lorsqu’écoutée live.

En collaboration avec Arte Live,  Deezer nous offrait d’entendre (et de voir) une prestation de Miss Harvey et ses musiciens, en direct de la Maroquinerie à Paris, pas plus tard que le 14 février dernier, date officielle du lancement.

En voici un extrait de six pièces:

1. Let England Shake

2. The Words That

3. All & Everyone

4. The Glorious Land

5. The Last Living Rose

6. Bitter Branches

À remarquer que PJ laisse ici tomber son image de punkette androgyne et arrive sur scène telle une sirène immaculée. Une métamorphose qui plaît, définitivement.